Engagement communautaire de Me Marc-André Bédard

C'est en collaboration soutenue avec les organismes régionaux que de nombreux dossiers de développement ont été réalisés et plusieurs luttes ont été livrées avec détermination par Me Marc-André Bédard dont le maintien du Centre de recherche et de développement d'Arvida-Alcan, la défense des superspécialités de l'hôpital régional de Chicoutimi, le développement des Mont-Valin et du Valinouët, du Parc national du Saguenay, la construction du palais de justice de Chicoutimi, la construction de la deuxième phase de développement de l'Université du Québec à Chicoutimi et beaucoup d'autres dossiers dans tous les secteurs d'activité du développement touristique, social, culturel et économique du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

En 1984, Me Marc-André Bédard contribue à la tenue du sommet économique du Saguenay–Lac-Saint-Jean sous le thème « Une région à la recherche d'alternatives ». En 1985, il accepte d'agir en qualité de conseiller spécial au recteur de l'Université du Québec à Chicoutimi. De concert avec les autorités de l'Université et les professeurs-chercheurs, il travaille avec ténacité à la création de structures qui conduisent la région à l'heure de la transformation : deux chaires de recherche sur l'aluminium à l'UQAC, le Centre québécois de recherche et de développement de l'aluminium (CQRDA) et la formation du consortium sur la forêt boréale, dont il préside le conseil d'administration.

Durant plusieurs années, Me Marc-André Bédard a siégé au conseil d'administration de plusieurs sociétés : Produits forestiers Alliance, La Capitale (compagnie d'assurances), PremierTech, Fondation Universitas, président etfondateur de la Fondation du Cégep de Chicoutimi et vice-président de la Fondation de l'UQAC. Me Bédard siège au conseil d'administration du CQRDA depuis sa fondation.

Me Bédard a accepté de présider plusieurs importantes campagnes de financement pour des œuvres de bienfaisance : Maison Jean Lapointe, Fondation de ma vie de l'Hôpital de Chicoutimi, la Cathédrale de Chicoutimi, la Croix-Rouge, la Société d'art lyrique du Royaume, Moisson Saguenay–Lac-Saint-Jean et plusieurs autres œuvres.