Me Marc-André Bédard, avocat à la retraite

« L'avenir est entre les mains de ceux et celles qui pourront procurer aux générations de demain des motifs valables de vivre et d'espérer »
Pierre Teilhard de Chardin

Admis au Barreau du Québec en 1960, Me Marc-André Bédard exerce sa profession jusqu'à son élection à l'Assemblée nationale du Québec comme député de Chicoutimi en 1973.

En 1976, il est nommé ministre de la Justice, procureur et solliciteur général au sein du premier cabinet formé par l'honorable René Lévesque. Il assumera également la présidence du Comité de législation du gouvernement du Québec.

À titre de ministre de la Justice du gouvernement du Québec, Me Marc-André Bédard préside à la création du Conseil de la magistrature et instaure un nouveau mode de nomination des juges. Il fait adopter des amendements importants à la Charte des droits et libertés du Québec, concernant l'orientation sexuelle, le handicap et les programmes d'accès à l'égalité. Il est l'initiateur à l'Assemblée nationale de la loi instituant un nouveau code civil du Québec portant réforme du droit de la famille et fait adopter la réforme du droit de la famille consacrant l'égalité des conjoints devant la loi.

À l'origine de plusieurs autres législations, Me Marc-André Bédard a aussi occupé les postes de leader du gouvernement et vice-premier ministre du Québec.

Me Bédard est récipiendaire du prix « Lutte contre l'homophobie » décerné par la Fondation Émergence du Québec. Me Bédard a reçu la médaille du mérite du Barreau du Saguenay–Lac-Saint-Jean et en 2007, on lui décerne la distinction d'avocat émérite du Barreau du Québec.

Dans un numéro soulignant son cinquantième anniversaire en 2010, la revue Châtelaine reconnaît sa contribution à l'évolution des lois concernant les droits des femmes au Québec.

En 2013, il a reçu le titre d’officier de l’ordre National du Québec pour son impressionnant parcours professionnel et social.

Contactez par courriel

Admission au Barreau
1960


Diplôme

Licence en droit